Geopopo - 10 mois en Russie, Asie, Afrique

mercredi 5 mars 2008

Cambodge : Un pays d'enfants

Avec une population de 13,9 millions d’habitants en 2006, le Cambodge est l’un des pays indochinois les moins peuplés. L’espérance de vie moyenne est de 59,3 ans, le taux de mortalité infantile de 68,8 p. 1000. La population se caractérise par sa jeunesse : 42 % des Cambodgiens ont moins de 14 ans.

Entres les risques courus par cette classe d’age, et les problématiques nouvelles qu’elle met elle-même en œuvre dans la société traditionnelle cambodgienne, il s’agit d’un sujet central pour comprendre et anticiper le pays.

Lire la suite

dimanche 24 février 2008

Cambodge : Historique de la presence etrangere au Cambodge

Entre corruption de l'Etat, prise en charge de certains secteurs clefs (education, sante) par les ONG etrangeres et fuite des capitaux, le Cambodge est veritablement le pays le plus a la traine d'Asie. Si le boom economique se ressent ici, ce n'est que dans une certaine classe sociale oportuniste et debrouillarde. La majeure partie de la population se contente de survivre sur sa parcelle de riz.

Qui se promene dans les rues de Phnom Penh, se croit aussi a "ONG Land", tant la presence etrangere est palpable. Le Cambodge est l'un des pays du monde qui recoit le plus d'aide internationale, bien sur, sans que celle-ci ne soit equitablement distribuee. C'est une situation alarmante que l'on peut faire sur le pays, mais qui trouve ses causes dans l'histoire moderne du Cambodge. Pour mieux comprendre la situation, faisons donc un bref rappel chronologique.

Lire la suite

dimanche 3 février 2008

Cambodge : Sida/VIH : une situation grave, un avenir affligeant

En vingt ans seulement, le VIH/SIDA est devenu l'épidémie la plus destructrice que le monde connaisse avec plus de quarante millions de personnes infectées sur le globe. Au Cambodge, le premier cas d’infection fût révélé en 1991, et depuis la maladie a connue une évolution changeante. Traité à la source, le virus peut être contenu. Nombre de mesures, faites dans ce sens, semblent porter leurs fruits. Pourtant, la réalité sur place, à la fois présente et future, laisse plus de place à l’indignation qu'à l'espoir.

Lire la suite

vendredi 1 février 2008

Cambodge : A day in Sre Ampil

English version, for once, to show you the presentation I did about the orphanage Peaceful Home Children 1. My NGO, Agir pour le cambodge, is supporting me for this job. I'll burn it (English and Khmer versions) and give those CD to the different organisations working there. It could be a good way for them to promote the place and introduce western donators to the Cambodian way of life.

I hope you'll enjoy this 12-minutes video, even if .avi is really not the best quality for watching it properly.


Lire la suite

vendredi 11 janvier 2008

Cambodge : Meilleurs voeux 2008 depuis l'Orphelinat de Sre Ampil

Pour cette nouvelle année, je vous propose de changer de format, avec cette présentation sons et images de Sre Ampil.

Distribution de cadeaux,

Fête de noel à l'orphelinat,

Jeux, danses et sourires d'enfants,

Avec mention spéciale et un gros merci aux généreux donateurs !

Lire la suite

lundi 10 décembre 2007

Cambodge : Double drame dans la petite maison dans la prairie

Pour ceux qui n’apprécient pas la version théorique, je vous fais un résumé de ma vie « trépidante » au pays du sourire. Entre séances coiffures, siestes et jeux avec les enfants, je suis véritablement épuisée par mon séjour ici ! Vous voyez la petite blonde qui court comme une débile et qui, à chaque épisode, trébuche sur cette même foutue pierre ? Bah voilà, vous êtes chez moi. Voici donc un remake de la série M6 en exclusivité. Venez suivre les jolies histoires, avec des gens gentils, qui se serrent les coudes dans l’adversité. Il n’y a pas beaucoup d’action, mais des bons sentiments à la pelle, et voir même, parfois, des larmes.

Lire la suite

mardi 27 novembre 2007

Cambodge : Week-end animé à Phnom-Penh pour le Water Festival

Les 22, 23 et 24 novembre dans la capitale, l’animation est à son comble pour célébrer la crue des eaux. A cette période, marquant la fin de la saison des pluies, le Mékong est à son niveau le plus haut, et on célèbre Bouddha pour les bonnes récoltes. Des courses des pirogues, des feux d’artifices et toutes sortes de festivités diverses sont organisées dans la ville à cette occasion.

Entre la foule, le bruit et la saleté, encore plus présents que d’habitude, c’est vraiment folklorique. Les cambodgiens viennent de tout le pays pour se rassembler sur les bords du fleuve et observer les courses. Un khmer qui fait la fête, c’est simple à décrire : ça mange. Que ce soit pour la célébration religieuse de la pleine lune, ou simplement dans la rue, entre amis, assis sur des nattes, ils avalent tout, en laissant bien sûr les dechets sur place.

A moi donc de vous raconter mon week-end, dans mes « deux maisons » de Phnom Penh.

Lire la suite