1. Quand vous avez faim vous mangez :

A. Un plat unique et complet
B. Ca dépend de mon humeur, j’aime varier mes repas !
C. J’ai un faible pour les soupes, les salades et la cuisine de grand-mère.
D. Pas de temps à perdre : Des spaghettis, du surgelé, ou le traiteur d’en bas

2. Une petite soif ?

A. Les jus, il n’y a que ça de vrai !
B. Du thé, des tisanes ou simplement de l’eau
C. De la bière
D. Du vin

3 (version hommes) Quel est votre type de femmes ?

A. Souples et voluptueuses
B. Souriantes et Menues
C. Longilignes et sophistiquées
D. Naturelles et libérées

3 (version femmes) Qui est votre homme idéal ?

A. Celui qui me fera rêver
B. Celui qui me respectera
C. Celui qui me rassurera
D. Celui qui s’accordera à moi

4. Dans quel genre musical vous reconnaissez-vous ?

A. Le jazz, le reggæ, et les rythmes endiablés
B. La techno, le hip hop, le ska, toujours très festif
C. Les chansons d’amour, la dance, les sonorités arabisantes
D. Toutes les variations de rock, plus ou moins électroniques

5. Ce soir, vous vous ennuyez. La solution :

A. Sortir, rendre visite à des amis et discuter un peu, écouter ou jouer de la musique, histoire de passer le temps
B. Connecter votre ordinateur et chatter, ou mieux, jouer en réseau
C. Boire une bière, puis deux, et finir ivre en boite de nuit.
D. Si aucun dîner n’est organisé, ce sera soirée télé.

6. Ce que vous recherchez dans vos rapports avec les autres :

A. Une solidarité à toute épreuve
B. Une estime mutuelle
C. Des objectifs communs
D. S’amuser sans se prendre la tête

7. Allez, ça reste entre nous, vous avez bien un petit défaut !

A. Je parle trop vite, j’ai envie de faire plaisir, mais j’ai parfois du mal à tenir mes engagements
B. J’ai du mal à dire non et je me laisse trop facilement marcher sur les pieds
C. Je peux paraître froid et impoli, mais c’est seulement parce que je tais mes émotions
D. Je suis parfois dans ma bulle, et peux passer plusieurs jours sans appeler mes amis

8. Si vous n’étiez pas si bien élevé, votre narcotique serait plutôt :

A. Le cannabis
B. La colle
C. L’alcool
D. Les anti-dépresseurs

9. Et finalement, que recherchez vous lors d’un voyage ?

A. Me sentir utile, rencontrer des gens et me détendre
B. Recevoir une “claque” tant culturelle que par des paysages que je n’aurais jamais imaginé
C. Comprendre une autre façon de penser, casser mes préjugés
D. Visiter les musées, étudier l'architecture, et retenir quelque chose de chaque visite


-

Résultats

-

Maximum de A : Les terres de la Terranga s’offrent à vous. Bienvenue en Afrique ! Ici c’est la « tranquille stagnation », qui vous procurera soit détente, soit une hargne à vouloir secouer les choses. En tant qu’occidental, vous serez souvent bien accueilli, mais pas toujours pour de bonnes raisons. Au milieu de cela, vous trouverez des paysages arides, des couleurs chaudes, une musique vibrante, et de merveilleuses rencontres humaines.

Maximum de B : Venez voir le soleil se lever en Asie. Vous y découvrirez une diversité culturelle impressionnante, doublée d’une effervescente à couper le souffle. Entre pauvreté et richesse, urbanisme et espaces vides, il est difficile de généraliser le continent. Et pourtant, ce « sourire insaisissable », ce raffinement, et cette course contre le temps, resteront en vous de façon certaine.

Maximum de C : Vous voilà prêt à affronter les ours russes. A vous promener sur les rives du lac Baïkal, ou bien à goûter le bouillonnement moscovite, vous en retiendrez, c’est certain, une bonne leçon d’humanité. La Russie ne se limite pas au caviar, aux prostituées, et aux nouveaux riches, bien au contraire ! A condition de troquer un temps le russe contre l’anglais, vous comprendrez vite que sous la glace sibérienne, c’est un cœur bouillant que l’on trouve.

Maximum de D : Arrêtez l’avion, prennez le train ! L’Europe, la France, ou Paris combleront totalement vos envies de découvertes. Il n’est pas toujours besoin de faire des milliers de kilomètres, parfois quelques pas suffisent pour découvrir des brides de vies ou des paysages à couper le souffle. Il n’y a pas de honte à ne pas aimer voyager, et, au contraire, vous gagnerez en tranquillité à rester près de chez vous. Au pire, il y a assez de fous comme ça sur la toile, vous n'aurez aucun mal à trouver un autre blog pour « cyber-voyager » !