• Les animaux :

Sujet épineux, que faire de mon chat pendant 10 mois ? Mon père peut me le garder jusqu’à la fin août, car il sera en vacances, en partie dans sa maison de campagne, et n’aura pas de déplacements importants à ce moment là. A partir de septembre, il faudra néanmoins trouver une autre solution. J'ai les contacts de deux associations(1), et je lance ici un appel d'offre si quelqun souhaite la garder de façon temporaire ou définitive. Enfin, dernière solution, la SPA. Sachant qu’ils piquent les animaux au bout de deux mois, si ils n’ont pas trouvé preneur, ça me fait mal au cœur. Mais c’est la dernière solution (mois radicale qu’un coup de 22), si personne ne veut d’elle. Je vais donc partir en laissant toutes les coordonnées à mon père, qui avisera au moment venu.

  • Statut et Travail :

- Les travailleurs : La loi n°84 - 4 du 3 janvier 1984, publiée dans le journal officiel du 4 janvier 1984, permets aux salariés d'une entreprise de prendre un congés sabbatique sans solde(2), sous certaines conditions. Il faut en faire la demande auprès de l'employeur en précisant la durée du congès, au moins 3 mois à l'avance, par une lettre recommandée avec accusé de réception. L'employeur a la possibilité de reporterle congès de 9 mois maximum et, si lm'entreprise fait moins de 200 salariés, de le refuser. Au cas où cette option n'est pas applicable, il faut alors démissionner, et vous ne bénéficierez alors d'aucune indemnité et devrez rechercher du travail à votre retour.

- Statut étudiant : J’ai d’abord eu un entretien avec ma directrice de l’ILERI, afin de reculer mon diplôme d’un an. Demande écrite officielle et réponse qui l’est tout autant, je suis tranquille de ce côté. Le rapport de stage, les rattrapages possibles et mon diplôme de licence m’attendront un an. Il reste maintenant, pour des questions d’impôts, et de statut d’étudiant à conserver, à m’inscrire dans une fac pour l’année scolaire 2007-2008. J’ai effectué une pré-inscription à Paris 7 en 1° année de LEA, mais il est bien tôt pour les inscriptions. Je vais m’occuper cette semaine de les appeler pour leur secouer les puces, pour régler ça une fois pour toute. Affaire à suivre donc.

  • Procurations :

J’ai fait procuration dans différents domaines à mes parents. Suivant la ville concernée (Tours ou Paris), et les domaines, j’ai privilégié l’un et l’autre. Banque, vote, poste, impôts… Il y a beaucoup de paperasse à signer pour me dégager de mes obligations en France. Il faut aussi changer les contrats (téléphone portable par exemple) de nom, et donner les numéros de mes proches à contacter en cas de problème. Le meilleur moyen de ne rien oublier, c’est de téléphoner à tous les services concernés, expliquer la situation, et suivre les démarches proposées par les conseillers.

Pour voter hors du territoire, il faut se rendre en avance dans le commissariat du quartier avec un justificatif d'absence (billet d'avion, de train...), une pièce d'identité et la carte d'électeur. On nous donne en échange un document à remplirdans lequel on désigne notre mandataire (qui réside dans la même commune et est inscrit sur les listes électorales).

Durant le voyage, il est possible de faire établir les volets de procuration par le consulat français dans le pays où on se trouve. C'est ensuite le consulat qui s'occupe de transmettre la demande en France. Mais il vaut mieux s'y prendre en avance car les démarches sont longues.

  • Impôts et factures :

- Les factures : Pour régler ses factures pendant son absence on peut :

- Faire appel à une personne de confiance (mon option, via mes parents) qui se charge de gérer les courriers et de payer les factures (avec une procuration possible sur nos comptes en banque ou par remboursement).
- Autoriser les entreprises à faire des prélèvements automatiques

- Les impôts : Etant encore prise en charge dans la déclaration d'impôt de mon père (statut étudiant), je n'ai pas eu à m'occuper de cela, sauf lui donner procuration, mais voici quand même quelques conseils généraux. Avant de partir, faites la somme des fiches de paye (net mensuel imposable) pour calculer les impots. Ensuite, allez chercher votre déclaration d'impot dans le centre d'imôts. si il n'a pas encore été édité avant le départ, il est possible de le télécharger plus tard sur le site du ministère des finances. Si la déclaration est approximative, ce n'est pas dramatique. Pour rester en règle, il suffit de joindre à la déclaration un courrier expliquant votre situation actuelle avec la motion "MENTION EXPRESSE", qui juridiquement évite l'application de pénalité et de l'intérêt de retard. Le paiement peut se faire de différentes façons :

- Par prélèvement automatiques : en faire la demande avant de partir
- Par mensualisation : Le Trésort Public prélève chaque mois une partie du payement
- Par virement bancaire : Il faut alors aller chercher les coordonnées bancaires de votre trésorerie. Possibilité de faire ces transactions via internet
- Directement par internet, sur le site du trésort public
- Envoyer des chèques
Quelque soit l'option choisie, il est important d'en faire part bien à l'avance à votre centre d'imposition, pour qu'il enregistre votre demande dans les temps.

  • Logement :

- Propriétaire ou locataire : Si vous êtes propriétaires, vous pouvez louer votre appartement, mais les futurs locataires devront pouvoir vous joindre, à moins de passer par une agence immobilière. Il est aussi important de notifier la date de retour sur le contrat de location, afin de retrouver son bien après le voyage. Si vous êtes locataires, vous pouvez sous-louer votre appartement, avec l'accord écrit du propriétaire et changer tous les contrats (assurance, bail, électricité...). Idem, indiquez bien dans le contrat de sous-location, la date de retour.

- Réunion des affaires : En vadrouille déjà depuis quelque temps (sans appartement proprement à moi), mes affaires sont éparpillées chez différentes personnes. J’ai donc comme mission actuelle de mettre mes affaires en carton, et de les stocker en lieu sûr. De plus, mes parents vont vendre notre maison à Tours pendant mon absence, et je dois donc trier ma chambre d’ado de façon anticipée. Bonne façon de faire le tri, je commence désormais à être habituée à ne plus posséder « mon petit confort », et à vivre avec peu d’affaires.


(1) Associations de prise en charge des animaux de companie :

- Club de défense des animaux du XII° : 01 43 40 51 58 // contact@cda-paris12.com

- Association qui s'occupe de mettre à disposition des animaux adultes à des personnes agées (numéro personnel, me demander par email)

(2) Congés sabbatique sans solde :

Les conditions d'obtention sont les suivantes :

- Travailler dans l'entreprise depuis au moins 36 mois
- Justifier de 6 années d'activité professionnelle
- Ne pas avoir bénéficié d'un congés sabbatique lors des 6 dernières années
- Les bénéficiaires sont les salariés, les professions libérales, les fonctionnaires et les employés des syndicats professionnels et des associations.

Les droits sont les suivants :

- La durée autorisée varie entre 6 et 11 mois, et jusqu'à 3 ans pour les fonctionnaires
- Les prestations de sécurité sociale sont maintenues en France, et les 3 premiers mois à l'étranger
- Votre employeur doit, à votre retour, vous donner un poste identique ou équivalent à celui que vous aviez avant de partir
- Le cumul des congés payés reportables au début du congés sans solde porte au maximum sur 6 années

Les contraintes enfin sont :

- Une fois l'accord passé, impossible de raccourcir la durée du congés
- La durée du congés est limitée (11 mois sauf fonctionnaires)