Concernant les visas d’abord, il y a le paramètre des 3 mois en Russie qui ont empêché l’anticipation. Effectivement, les visas sont valides 3 mois seulement après la date d’obtention. Je ne peux donc pas prévoir les visas en avance, et devrais me débrouiller avec les ambassades sur place pour obtenir les papiers des pays suivants. J’ai tout de même demandé un visa « étudiant » (disponible à partir de 3 mois sur place) pour la Russie par le biais du Centre Culturel, histoire de pouvoir demander une prolongation de visa en cas de problème. J’ai aussi regardé avec attention les diverses procédures d’obtention des visas (1). Une fois en Russie, je ferais les démarches (avec l’aide de l’ambassade française à Moscou) pour obtenir les visas pour la Mongolie et la Chine. Une fois en Asie, les choses seront plus simples, car certains visas peuvent s’acheter directement à la frontière. Je verrais donc au fur et à mesure, et il ne devrait pas y avoir de problème.

Les trajets posent à peu près le même problème. Je me suis renseignée sur internet et dans les livres sur les offres possibles, mais je n’ai en main pour mon départ, que le premier billet de car, qui me conduira à Kiev. Les billets d’avion tour du monde (2) ne sont pas accessibles pour moi car je ne correspond pas aux critères. D’autre part, j’ai essayé « pour voir », de contacter des agences de voyages. Très peu d’entre-elles proposent des billets secs (sans excusions ni hôtels) et les prix proposés sont près de 3 fois ceux que j’ai trouvé moi-même sur internet. Enfin, je n’ai pas assez d’argent de côté pour pouvoir acheter mes billets de transport à l’avance. Je verrais donc au fur et à mesure. Je me suis déjà renseignée, notamment sur les groupements de compagnies aériennes en Asie (3), ainsi que sur les auberges de jeunesse (4) pour trouver les prix les plus intéressants. Le guide du Lonely Planet sur le transsibérien m’a donné des indications sur les horaires, tarifs et gares sur le trajet entre Moscou et Pékin. Je prendrais les billets en gare. C’est la solution la plus économique et qui permet en même temps d’avoir une souplesse plus grande dans les dates de trajets. Enfin, pour le trajet le plus difficile (Asie, Dubaï, Niger), on m’a conseillé de prendre le billet en dernière minute en Thaïlande (pays où les tarifs sont les plus intéressants). J’aurais sûrement des escales et un trajet complexe, mais je trouverais bien quelque chose au moment venu !

Voilà, tout ça crée un peu de stress, car je ne sais pas trop où je m’embarque. Mais j’ai déjà procédé à cette technique l’an dernier pour aller de Moscou à Paris, par l’Europe du Nord, et ça a bien marché. De toute façon, mon budget ne me permet pas un voyage « tout compris », donc l’aventure est obligatoire !


(1) Procédures d’obtention des visas : Le site du ministère des affaires étrangères est très utile au sujet des conditions d’obtention des visas. Mais il existe aussi certaines sociétés qui peuvent, moyennant finance, prendre en charge les procédures de demande de visas : Homevisas ou action-visas.

(2) Billets tour du Monde : Deux principales compagnies proposent ces méthodes de transports depuis la France : Aventure au Bout du Monde et Connaisseurs du Voyage. Les conditions sont pourtant strictes, car il faut traverser les deux océans, le nombre d’étapes dans chaque région est limité, et il faut revenir au même endroit que celui dont on est parti. D’autres conditions particulières existent, mais comme je ne correspondais pas à ces critères de base, je ne peux pas vous en dire plus à ce sujet. Ce blog peut vous éclairer en revanche.

(3) Groupements de compagnies aériennes en Asie : Les pays de l’ASEAN ont mis en place un système de simplification des transports, notemment avec les programmes Asie AirPass. On peut acheter de 3 à 6 billets pour 65€ chacun. Si on reste dans les pays de la péninsule indochinoise, cette option n’est pas vraiment avantageuse, mais pour parcourir l’Asie à bas prix, cela reste une option envisageable. Pour info, voici un lien utile pour se faire une idée des tarifs aériens à partir de Bangkok : ce Site est utile.

(4) Auberges de jeunesse : Les guides sur les pays proposent souvent une sélection d’auberges et d’hôtels à bas prix. Sinon, le site internet Youth Hostels est d’une grande aide pour connaître les différents établissements à travers le Monde. Il vaut mieux avoir une idée des endroits où aller avant d’arriver, voir même téléphoner en avance pour réserver, afin d’être sûr d’avoir une place de libre et de ne pas suivre les conseils d’un taxi à la sortie de l’aéroport, car cela s’avère souvent être une arnaque.